Vous êtes ici
Accueil > Sciences Occultes > Sabbats & Esbats > Imbolc – Février

Imbolc – Février

Fête de la Déesse Brigid. Ce sabbat a été reprit par les chrétiens comme la Chandeleur.

Imbolc est la fête de la purification « lustration » (retour du soleil) et de la fécondité, qui a lieu le 1er ou 2 Février (Anagantios « mois des ablutions » est le 4ème mois celtique), date marquant le milieu entre le solstice d’hiver et l’équinoxe de printemps.

elle est aussi appelé « Oimealg » chez les Druides, la fête de la lactation du bétail. Ce mot vient du gaëlique « oimelc » qui signifie « lait de brebis ». Les premiers agneaux sont nés, et le lait coule à flot. Autrefois, on bénissait les graines, et on consacrait les outils agricoles.

Qui est la déesse Brigid ?

Brigit ou Brigid était la déesse la plus puissante et la plus connue de la mythologie celtique.

On retrouve son nom avec des prononciations et des graphies très différentes selon la localisation géographique comme: Brighid, Brigit, Bríd, Brigid, Bride, Bridey, Briggidda, Brigantia dans le nord de l’Angleterre, Brigindo en Gaule…

Vénérée dans tout le monde celte, elle recouvre donc les trois fonctions de la société:
1. protectrice des poètes, et déesse de la divination ;
2. patronne des médecins, déesse des guérisons. Par son pouvoir sur les accouchements, elle incarne la fécondité.
3. patronne des artisans — bronziers, forgerons, orfèvres de plus sa participation active à la fabrication des armes souligne son aspect guerrier ;

Sa proximité avec la nature en fait une maîtresse des animaux, mais aussi des montagnes, des eaux et des forêts. Il est à noter qu’elle possède « deux boeufs royaux », nommés Fe et Men, ainsi qu’un sanglier Torc Triath, et un mouton Cirb. Elle est particulièrement présente autour des sources et des puits.

On raconte que, lors de sa naissance, au lever du soleil, un colonne de feu s’est élevée au dessus de sa tête de tell sorte qu’on aurait pu croire que sa maison natale était la proie des flammes. Ce rapport avec le feu se trouve aussi concrétisé par d’autres pratiques. Chaque soir la maitresse du logis en recouvrant le foyer de cendres demandait la protection de Brigid. Elle veille aussi bien sur le feu sacré de la tribu que sur celui du foyer domestique.

Elle fut assimilée à Sainte Brigitte patronne de l’Irlande qui naquit vers 453 mais aussi à Sainte Bride, sage-femme de la Vierge Marie. On prétendait d’ailleurs qu’elle pouvait nourrir les animaux sans diminuer pour autant la nourriture des hommes.

source : mythologica.fr

La tradition populaire pour cette fête est d’une grande richesse en irlande; les traditions populaires modernes semblent parfois aussi sinon plus archaïques que les témoignages anciens : On traissait donc des croix (ou d’autres formes) de jonc pour la Sainte Brigide (Bríd), la fille ainée de la famille allait cueillir la plante pied nue, la plante ne devait pas être rompue. Le père de famille faisait alors le tour de la maison dans le sens du soleil. Il rentrait dans la maison et tous tressaient les « croix ». Ces croix éloignaient les mauvais esprits et les intempéries. Brigide était sensée visiter les foyers, on faisait des représentations de celle ci en décorant des bâtons. Un autre bâton était « habillé »: le « brat », après que les jeunes gens aient promenés tout ces bâtons, on mettait le feu dans le « brat » qui représente toute les villénies de l’année précédente. Mab an Tourc'h

La Croix de Brigid :

Symbole de prospérité et de protection pour l’année à venir.

La tradition de fabriquer des croix de Brigid la veille de Imbolc (le 1er février) , période de lactation des brebis ( par assimilation, le pissenlit est devenu sa plante tutélaire pour la sève laiteuse qui se dégage de sa tige) s’est perpétuée. Ces croix sont faites de feuilles d’herbe ou de paille. L’apparence de la croix pouvait changer selon la tradition culturelle locale, mais la symbolique demeurait la même: la croix qui était suspendue dans la maison, devenait un talisman de protection contre les mauvais esprits et le feu. Ce jour-là, on pouvait lui sacrifier un poulet, de préférence « enterré au confluent de trois cours d’eau ».

Et chez les Wiccans ?

Imbolc souligne le rétablissement de la Déesse après que celle-ci eut donné naissance au Dieu. L’allongement des jours la tire de son sommeil. Le Dieu est maintenant un jeune homme robuste, et son pouvoir se fait sentir pendant les jours les plus longs. Sa chaleur fertilise la terre et fait germer les graines. Dès lors le printemps fait son apparition. Sabbat de purification après la réclusion de l’hiver, grâce au pouvoir régénérateur du Soleil, Imbolc est également une célébration de la lumière et de la fertilité. Il était jadis célébré en Europe par des brasiers, des flambeaux, et le feu sous toutes ses formes. Le feu représente, ici, aussi bien notre illumination et notre inspiration personnelle, que la chaleur et la lumière. C’est l’une des époques traditionnelles d’initiation et par conséquent, des rituels d’engagement personnel.

Source : Ecole des sorcières

Les Activités à faire :

Consacrez vos Bougies pour l’année et profitez de cette  période pour vous initier aux rites et techniques de guérison (je me consacrerai d’ailleurs à l’écriture d’articles concernant des techniques de guérison, développement personnel et bien être, ce mois ci) , mais aussi :

  • Fabriquez des chandelles : Informez-vous à propos de Brighid et honorez cette déesse celtique du feu, de la guérison et de la poésie, considérée comme la Déesse représentant le mieux Imbolc. Fabriquez des chandelles que vous brûlerez en son honneur et en l’honneur du retour de la lumière lors de la célébration. Placez une chandelle allumée à chaque fenêtre de votre maison, à partir du coucher du soleil lors d’Imbolc, et jusqu’au lever du soleil le lendemain matin. Assurez-vous bien entendu que ces chandelles brûlent de manière sécurisée : éloignez les rideaux et autres matières inflammables, placez-les dans un récipient adapté, ne les laissez pas à la portée des enfants et des animaux, etc… Faites de petites « chandelles de jardin » en remplissant un petit pot ou un récipient de sable et en « plantant » dedans des petites bougies, chandelles, bougies d’anniversaire, chauffe-plats, et en les allumant dans votre jardin.
  • Partagez et pratiquez autour de l’esprit d’Imbolc : Ecrivez un poème en l’honneur de Brighid et récitez-le lors de la cérémonie d’Imbolc. Organisez un jeu avec vos amis qui consiste à réunir les hommes en cercle. Les femmes se trouvent derrière les hommes et ces derniers tentent de se passer une bougie allumée. Les femmes doivent essayer de souffler sur la bougie, et celle qui y parvient gagne un baiser. Méditez en famille, visualisez la sensation d’être une graine enfoncée profondément dans la terre qui s’éveille aux premiers rayons du soleil. Etendez-vous sur le sol, dans la nature, étirez-vous, profitez du tapis naturel qui vous est offert. Organisez une petite rencontre au cours de laquelle chacun apportera un petit poème, une chanson ou une histoire courte qu’il aura écrit en l’honneur d’Imbolc ou de Brighid (ou autre en fonction de vos croyances). Organisez une sortie en famille, au cours de laquelle vous pourrez par exemple jouer de la musique pour éveiller les esprits de la terre, planter vos premières graines, etc… Faites des rituels de purification et de nettoyage spirituel. Fabriquez une baguette de Priape pour aider la Nature à s’éveiller.
  • Démarrez le grand ménage de Printemps ! Brûlez les branches de sapin et autres persistants utilisés pour décorer votre maison, votre autel et votre espace sacré, lors de Yule. Ce feu sacré servira à célébrer le retour du Soleil. Nettoyez et re-consacrez vos outils rituels ainsi que votre autel. (nettoyage physique et magique). Faites le tri dans vos herbes et séparez-vous de celles qui ont plus d’un an ou de celles qui sont périmées. Si vous avez des enfants, aidez-les à faire le tri dans leurs vieilles affaire, jouets et livres et donnez tout ce qu’ils ne veulent plus à une oeuvre de charité ou a une association pour aider les enfants dans le besoin. Faites votre ménage de printemps, physique et magique.
  • Réalisez des décorations de saison : Fabriquez des « croix de Brighid » et accrochez-les à vos portes, murs etc pour apporter à votre maison une bonne protection (voir plus bas). Faites une « couronne de lumière », similaire à celle portées lors de Ste Lucy dans les pays scandinaves. Fabriquez une petite poupée à base d’éléments naturels et un berceau pour les y déposer. Attachez des rubans ou des bandes de tissu en coton dans un arbre près d’un ruisseau. Ajoutez quelques fines bandes de coton que les oiseaux pourront utiliser pour faire leurs nids (biodégradable).
  • Au quotidien : Achetez une pierre à sel et déposez là à l’extérieur pour les animaux sauvages. Préparez quelques bacs à fleurs avec des graines etc, ou de vieilles jarres, bouteilles, pots, que vous préparerez pour le printemps. Utilisez par exemple des graines issues de votre alimentation habituelle : avocats, etc… Sortez faire une balade à la recherche des premiers signes du printemps. Ôtez chaussures et chaussettes et profitez de l’herbe sous vos pieds ! Faites quelques plantations avec vos enfants, que ce soit en intérieur ou en extérieur (pour les plantes de Février)

Sources :
Par Dawn Thebarge Hill pour Crystal Forest, Traduction et adaptation Yuna Minhaï

Méditation d’Imbolc

Imbolc est marquée comme l’une des premières périodes accueillant la lumière à nouveau après l’Hiver, période souvent perçue comme morose durant laquelle tout se déséquilibre, de la nourriture à l’absorbtion insuffisante de lumière. Cette petite méditation a pour but de procéder à un nettoyage de l’esprit pour un meilleur accueil de la lumière.
Installez vous confortablement, une bougie et un bruit rappellant l’écoulement de l’eau près de vous. (Vous pouvez aisément méditer dans votre bain, en agrémentant l’eau des parfums d’Imbolc). Détendez vos épaules, fermez les yeux et tentez d’opérer une maîtrise totale de votre respiration. Celle-ci est fluide, comme les trajets de l’eau. Ni saccadée, ni brusque, elle opère un trajet relaxant, pénétrant votre nez, emplissant vos poumons qui se vident à nouveau. L’air devient une eau nettoyante, une eau qui va s’écouler lentement dans tous vos membres, votre cerveau, et qui va procéder à la noyade des toxines de l’hiver, à l’évacuation progressive des dernières traces de refroidissements, de rhumes, de grippes. Tous vos microbes s’en vont. Vous êtes détendu, vous sentez net et pur. Une flamme vient se poser près de vous, afin de parfaire ce nettoyage. Elle brûle les particules négatives auxquelles vous n’avez pas songé. Elle réchauffe peu à peu tout votre être, visitant tous vos muscles, toutes vos articulations et votre esprit. Accueillez-la comme il se doit pour achever l’hiver. Imaginez-la bleue, pour rompre avec vos habitudes passées, ou violettes pour ouvrir votre esprit.

Reprenez conscience de votre corps physique, réhabituez vous à la température ambiante, ouvrez doucement les yeux et remerciez en fonction de vos croyances les êtres qui ont permis votre purification.

Source : webzine Altar n°11

Rituel Imbolc :

En cours d’écriture

Petit conte pour vos Enfants :

Musique durant votre repas :

Recettes Imbolc :

Le lait est  à l’honneur pour Imbolc, c’est l’occasion de déguster les traditionnels pains au lait,  mais aussi les crèpes , blinis …

Voici quelques  recettes  originales que je vous ai  dégotté pour l’occasion :

Lait épicé avec du miel

Ingrédients :

1 litre de lait
1 cuillère à soupe de miel
4 gousses de cardamome
4 clous de girofles
1 bâton de cannelle
4 baies épicées
1/4 cuillère à café de copeaux de noix de muscade
1 feuille de laurier

Préparation :
Ficelez tous les épices ensemble dans une étamine ou bien passer le lait à la passoire avant de servir. Mélangez les épices, le lait et le miel dans une casserole et faites cuire à feu doux pendant 20 minutes. Ne pas faire bouillir. Servir chaud.

Confiture de lait :

Préparation de la confiture avec du lait entier

1 litre de lait entier
350 g de sucre en poudre
2 pincées de fleur de sel
1 gousse de vanille

Préparation :

Verser le lait, le sucre et la fleur de sel dans une grande casserole. Ajouter la gousse de vanille fendue et grattée et porter le tout à ébullition. Faire cuire pendant environ 2 h à feu doux, en remuant toutes les 10 minutes. Lorsque le lait commence à épaissir, retirer la gousse de vanille et continuer de mélanger. La confiture de lait est prête lorsqu’elle nappe le dos de la cuillère et a une couleur de caramel. Pour une texture plus épaisse, prolonger la cuisson de quelques minutes. Verser la confiture de lait dans un bocal en verre et laisser reposer pendant 2 h au réfrigérateur avant de déguster.

 

Laisser un commentaire

Top